CHJ NEWS
 
Numéro 6
 
04/06/20
Edito
 
L'heure du déconfinement a sonné mais l'Université de Lille préconise de rester si possible chez soi pour travailler jusque fin juin. Il a donc été décidé que toute l'équipe du CHJ poursuive jusqu'au 22 juin minimum ses activités en télétravail. Afin d'envisager au mieux un retour progressif, vous trouverez dans cette newsletter les consignes santé et sécurité de l'Université ainsi qu'un rappel du protocole d'emprunt des ouvrages. N'hésitez pas à faire appel à nous pour toute question ou demande de précisions !
Sophie Deroubaix
 
ACTUALITES SCIENTIFIQUES
Appels à projet
 
Prochaines dates limites des appels à projet :
 
NOUVELLES DES TUTELLES
Université : vers la reprise
Consignes santé et sécurité
 
Vous trouverez via ce lien les évolutions au 2 juin 2020 du Plan de reprise des activités de l'Université.
En prévision de la reprise en présentiel, ce document présente les consignes à respecter pour protéger les agents et éviter la propagation du virus SARS-CoV-2 responsable du COVID 19. Vous êtes invités à en prendre connaissance et à vous en imprégner pour pouvoir être mises en œuvre le moment venu.
CNRS : virage virtuel
Colloques et rencontres virtualisés
 
En raison de l’épidémie de COVID-19, plusieurs grandes conférences nationales ou internationales ont dû être annulées, reportées ou... virtualisées. L’occasion de réfléchir à l’utilité de telles conférences en présentiel, dans un contexte de mondialisation et de changement climatique.
VIE DU LABO
Ressources humaines
Message du PDG du CNRS
 
Antoine Petit s'adresse aux personnels suite à la deuxième phase du déconfinement mise en place le 2 juin 2020 en France. Le message est accessible ici.
Le CNRS recrute
 
Le CNRS recrute plus de 300 collaborateurs et collaboratrices. Les inscriptions aux concours externes des ingénieur.e.s et technicien.ne.s au titre de l'année 2020 se dérouleront du 02/06/2020 au 02/07/2020. Les postes proposés et les modalités pour concourir seront disponibles via ce lien.
Université : temps partiel
 
Les agents Université de Lille peuvent dès à présent établir leur demande de travail à temps partiel pour l'année universitaire prochaine en utilisant le formulaire de l'année en cours qui, a priori, ne sera pas modifié et qui n'est rattaché à aucune année universitaire particulière.
Bibliothèque
Rappel : Protocole d'emprunt des ouvrages
 
Après deux longs mois d’arrêt suite à la pandémie du COVID-19, la bibliothèque du Centre d’Histoire Judiciaire organise, à partir du 2 juin pour les membres du laboratoire, les doctorant.e.s, les étudiant.e.s en Master2 Histoire du droit et, sur demande motivée, les chercheurs et enseignants-chercheurs de l’Université de Lille, la possibilité d’emprunter des ouvrages (hors livres anciens).
En concertation avec le directeur du laboratoire et le responsable de la bibliothèque, Il est demandé à toute personne souhaitant emprunter des ouvrages de respecter les consignes suivantes pour l’emprunt et le retour des ouvrages.

ORGANISATION ET HORAIRES DE LA BIBLIOTHEQUE
Les demandes d’emprunt devront être adressées par mail à sebastien.hicquebrant@univ-lille.fr avant le jeudi 17h30 (vous pouvez donc envoyer vos demandes dès aujourd'hui et demain pour le mardi 2 juin). Pour ce faire, un inventaire complet des ouvrages disponibles est accessible via ce site.
Le retrait des ouvrages à la bibliothèque sera possible uniquement le mardi matin de 09h00 à 12h00.

EMPRUNT D’OUVRAGES DE LA BIBLIOTHEQUE
Pour permettre l’emprunt au plus grand nombre, la durée des emprunts est limitée à 15 jours (renouvelable une fois par mail si l’ouvrage n’est pas réservé entretemps). Aucun nouvel ouvrage ne pourra être emprunté si les ouvrages déjà empruntés n’ont pas été retournés dans les délais.

Pour les étudiants en Master 2 et les enseignants-chercheurs de l’Université de Lille, il est demandé d’apporter une photocopie de leur pièce d’identité professionnelle ou de leur carte d’étudiant. Toute personne empruntant un ouvrage devra signer le registre d’emprunt de livre.

MESURES DE SECURITE
Le responsable de la bibliothèque est le seul a pouvoir accéder à la bibliothèque.
Une table sera mise à disposition à l’entrée pour le retrait et le dépôt des ouvrages. Cette table sera désinfectée avant le dépôt et après la prise de la commande.
Pour le retour des ouvrages une caisse sera mise à disposition; une mise en désinfection de cinq jours sera effectuée.

Ce dispositif est valable pour le mois de juin 2020. En fonction de l’évolution de la situation il sera réévalué en fin de mois. 
 
Pôle numérique & IST
Présentation Science ouverte
 
La journée Présentation Science ouverte au CNRS, qui devait normalement se tenir à Lilliad le 6 juillet prochain, est reportée sine die compte-tenu des aléas dus à la crise sanitaire. Au reste, Muriel Parès (CERAPS), en charge de la préparation de cet évènement, tente de le reprogrammer en novembre ou en décembre, sans certitude.
 
Les écrits restent...
 
Depuis 1985, la librairie internationale Dawson France propose ses services aux bibliothèques universitaires. Or cette librairie fait partie du groupe Bertram, actuellement en pleine restructuration financière, si bien que le groupe pourrait "déclarer la faillite" de Dawson France.
Quel rapport avec le Pôle Numérique ?
Si vous ne voulez pas que vos écrits scientifiques soient dépendants des aléas financiers (O homines ad servitutem paratos), n'hésitez plus :
Déposez dans LillOA la version plein texte de vos travaux (Quod scripsi, scripsi)
Journées Omeka
 
Omeka est devenu un des principaux outils d’édition et de valorisation de corpus, de fonds, d’archives et de bibliothèques numériques.
Une rencontre autour de ce logiciel est organisée sur deux jours à Nancy les 13 et 14 octobre 2020.
Elles sont ouvertes à toutes et tous, après inscription et dans la mesure du nombre de places limités. Les journées alterneront des conférences, des retours d’expériences et des tables rondes. Différents temps de discussion autour de posters permettront de partager expériences, d’échanger idées et opportunités.
Elles seront articulées autour de trois thématiques : histoire et perspectives, retours d’expériences méthodologiques et techniques, structurer une communauté ?
Pour en savoir plus et vous inscrire.
Pôle médiation scientifique
L'art dans la recherche
 
La MESHS a été contactée par l'artiste Clio Simon et le Centre régional de la photographie Hauts-de-France (CRP), qui souhaitent se rapprocher de chercheurs et enseignants-chercheurs s'intéressant aux thématiques suivantes :
- récits scientifiques
- représentations artistiques, formes poétiques
- narrations digressives
- dialogue arts / sciences humaines et sociales
- indisciplinarité
- silences
- bassin minier
Présentation succincte de Clio Simon :
La démarche artistique de Clio Simon est indisciplinaire. Pour développer son travail artistique, l’artiste a l’habitude de dialoguer avec des chercheurs, anthropologues, compositeurs. Dans ses réalisations, Clio Simon remet en question les conventions du documentaire pour explorer de nouvelles représentations où cohabitent formes poétiques et narrations digressives. Elle travaille cette matière qu’est le réel à la recherche d’une énergie politique, sans négliger les nécessaires échappées vers fictions et imaginaires. Ses œuvres développent l’idée selon laquelle les hommes non seulement vivent en société mais fabriquent constamment de la société pour vivre. Imaginaire et réel se retrouvent intrinsèquement liés pour interroger les fondements de nos sociétés. Artiste associée au CRP/ pour la Saison 2019-2020, elle poursuit ses collaborations avec le Fresnoy - Studio national des arts contemporains (diplômée en 2015), l’Ircam/Centre Pompidou, l’EHESS. Elle est auteure, entre autres, de films : Una storia d’amore (2019) ; Is it a true story telling? (2017) ; Camanchaca, là où les corps crient (2014), Le bruissement de la parole(2013) ; La Ñaña (2012), et d’installations vidéo : Diable écoute (2015), À l’origine de la parole : Le Cri (2015), Valores (2011). Ses réalisations sont distribuées par Heure Exquise! et le Fresnoy – Studio national des arts contemporains.
Vous pouvez répondre à cette demande de mise en relation par mail à degesci@meshs.fr
Qualité de vie au travail
Alors que revoilà l'appel à projet
 
Le thème proposé à la réflexion des unités en début d’année 2020 pour l’appel à projets QVT avait pour objectif de favoriser la mise en place d’une organisation du travail permettant de mieux travailler ensemble. Les unités pouvaient proposer des projets portant sur des démarches d’entraide, l’aide à la résolution de problèmes, le partage et la transmission des connaissances, l’intégration professionnelle, les espaces de discussion et d’échanges sur le travail…
La crise sanitaire s’est ainsi invitée dans la réflexion. Elle relance les sujets autour des modes d’organisation, de collaboration, les pratiques de travail individuelles et collectives… Les projets proposés s’élargissent au retour d’expérience collectif de l’unité sur cette période inédite pour préserver la qualité de vie au travail et « travailler encore mieux ensemble ».
La date de dépôt des dossiers est reportée, pour permettre, après le temps de la reprise de l’activité, de consacrer un temps au partage d’idées, à la réflexion collective, à la construction de projets.
En conséquence, la date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 janvier 2021.
Une réunion de brainstorming sera programmée à la rentrée pour un échange sur le sujet et, si une bonne idée de projet émerge, sera suivi d'une réponse à l'appel à projet.
Angoissé ?
 
Pandémie, confinement, déconfinement, télétravail… chacun est censé s’adapter à ces situations nouvelles et gérer ses émotions face aux risques et aux difficultés. Mais le mode d’emploi pour y parvenir n’existe pas encore. Les chercheurs se sont penchés sur la question :
- Dans ce podcast, quelques pistes pour préserver notre santé mentale en temps de crise.
- Conçu par des soignants et des chercheurs de l’UPEC, du CNRS, de l’Inserm et de l’Université de Genève et lancé en avril 2020, Covidout.fr propose des ressources gratuites pour aider à préserver notre santé mentale et développer nos capacités d’adaptation face à la crise engendrée par le Covid-19.
- Comment réagissons-nous en situation de danger ? Et pourquoi ces réactions rendent les mesures de distanciation physique d'autant plus difficiles à respecter ? Vous en saurez plus en lisant cet article.
- Après cette période de confinement, vous avez du mal à sortir de chez vous ? Etes-vous devenu un hikikomori ? (non ce n'est pas un pokemon !)
- Plus concrètement, si vous vous sentez en difficulté ou angoissé, n'hésitez pas à vous tourner vers les acteurs de la prévention : au niveau du laboratoire, le Directeur d'Unité et/ou l'assistant de prévention et au niveau des tutelles, le Responsable des Ressources humaines, le médecin de prévention, l'assistant social ou encore l'ingénieur régional de prévention et sécurité.
 
Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - ULille
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales
1, Place Déliot CS10629
59024 - Lille Cedex - France
sophie.deroubaix@univ-lille.fr
Facebook
Twitter
LinkedIn
 
 
© 2020 Centre d'Histoire Judiciaire
 
Si vous souhaitez vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici